Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

Construction

Casser le mur

J'ai pris un peu de retard dans mes posts mais je me rattrape. Voilà c'est chose faite nous avons fait "tomber" le mur du premier étage.        De la démolition, suivie d'une évacuation directe des gravats.


Le jardin

Arrive la fin de l'année, le moment pour planter ou replanter... Voici un petit point sur le jardin tel qu'il est actuellement. Quelques panoramiques et le plan qui arrive. Objectif de l'aménagement, une piscine, une terrasse, du gazon, des plantes et des arbustes... Des idées?


Petite maison : plafond fini

Enfin, cela avance!!! Le couvreur est passé et a fini le plafond de la petite maison. Encore une fois c'est du très bon boulot, les poutres ont été décapées, nous avons ensuite une couche de BA13 une couche d'isolant mince puis le plancher du grenier. P.S. : Pensez à cliquer sur les pubs à droite cela finance le site. Merci


Agrandir la cuisine

Avec la météo de ces vacances nous avons dû nous concentrer sur l'intérieur, aussi nous en avons profité pour refaire la cuisine. Nous avons abattu une cloison, et remis un plan de travail à la bonne hauteur. Et comme promis les photos de la cuisine après les modifications.  


Décoffrage du rejingot et pose

Après 48 heures je décoffre. Tout va bien cela a fonctionné, je pose ma fenêtre me restera plus qu'a isoler avec la mousse polyuréthane.


Appui de fenêtre – rejingot

En rénovation sur ce genre de maison il faut (enfin c'est mieux) avant de poser une fenêtre faire un rejingot. Un rejingot est une petite surélévation destiné en cas de grosse pluie à empêcher l'eau de remonter sous la fenêtre. En effet, les appuis de fenêtre étant réalisés en briques et l'inclinaison très faible, il est possible en cas de forte pluie que cette dernière s'accumule sur l'appui. Il faut donc réaliser un coffrage et couler du mortier/béton. Bien sûr en cherchant des informations, comme d'habitude nous avons plusieurs "écoles" : mortier, béton, fers, pas fers, liquide, pas liquide, etc... J'ai donc à un moment choisi une solution qui me semblait convenir et me suis lancé. Tout ce ci n'est peut être pas très "carré" mais toujours est-il que cela a fonctionné. J'ai donc commencé par faire un coffrage.     En premier lieu j'ai dégagé la zone afin de pouvoir plaquer correctement ma planche sur les briques. Je fais ensuite tenir cette dernière avec deux serre-joints de maçon. Ensuite je coupe le plus précisément possible un tasseau dont la hauteur sera la hauteur de mon rejingot. je place ce dernier bien aligné sur mon appui de manière à "prendre" minimum 1 cm de briques. Je le maintiens avec un autre serre joint. J'aligne ensuite à l'aide du niveau la planche qui va venir devant. Avant la mise en place de la planche j'ai mis en place toutes les deux briques une vis qui dépasse afin de donner une prise au mortier.   Je prépare mon mortier (j'ai testé sur d'autres appuis avec du béton et même béton et finition mortier) et je remplis mon coffrage, ce n'est pas grave si votre coffrage a quelques "jours" le mortier est assez compact pour ne pas couler à travers.   Ensuite je laisse sécher. Décoffrage dans 48 heures !


Grande Cheminée

Nous attaquons la rénovation de la petite maison, avec  pour objectif de l'isoler d’ici la fin de l'été. En premier lieu nous avons opté pour le décapage de la cheminée : Il va falloir remonter le mur au milieu car les précédents propriétaires ont remplacé des briques par un panneau de plâtre...


Le grenier

Donc après le dessous, voici le dessus... Un grand grenier qui va accueillir par la suite la VMC, le chauffe-eau de la petite salle de bain, et en attendant nous permettra de stocker notre bordel. Il ne restera plus qu'à doubler le mur du fond avec le Siporex qui attend sagement en bas. L'antenne, bien orientée maintenant, nous permet de recevoir l'ensemble des chaines de la TNT.


Vive la pluie !!

En effet, pour les juillettistes cela pourri leurs vacances, mais pour nous cela signifie que le couvreur, plutôt que de se mouiller sur un toit, s’est libéré pour nous dépanner. Aussi nous avons donc maintenant les planchers posés sur le premier étage et le grenier de la grande maison !!! En tout pas loin de m² de plus !!! Nous avons donc acheté quelques sommiers et matelas afin de redonner vie aux vieux lits des grand-mères de ma femme.       Il faut que je trouve la solution pour fixer les têtes et pieds de lits au mieux dessus. Il ne nous reste plus qu'à tomber ce mur et d'y laisser l'entrée sur l'étage.


Bambous en pot

Nous avons acheté des bambous que nous voulons conserver en pot, par la suite avec la terrasse finale ces derniers seront cachés par une "fausse" jardinière géante.Toujours est-il que les pots d'origine n'allaient pas nous avons donc installé de nouveaux pots, intégré un éclairage et mis en place un goutte à goutte qui automatiquement les arrose tous les deux jours!


Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013