Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

Menuiserie intérieure

Garder la chaleur…

Passe aussi par mettre en place des solutions qui limitent les ouvertures et fermetures de portes, de plus, il peut être intéressant de ne plus se lever la nuit pour se faire! Donc j'ai installé des chatières. Et cela semble convenir...


Et aujourd’hui… les volets…

Bon pas les volets sur les fenêtres d'hier, mais j'ai re-scellé les pattes des volets, qui se baladaient. Sinon un peu d'enduit pour reboucher un peu mieux ce que nous avions bouché l'hiver dernier. Nous allons vers une seconde pièce chauffée... On progresse... On ne fait pas dans le joli bien sûr puisque tout ceci va tomber un jour.


Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013