Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

Maçonnage d’un petit mur en brique avec son rejingot

6 août 2013

Et voilà, c’est parti! Je vais apprendre, regarder comment on fait, pour monter un mur en brique. Dans l’absolu, rien de sorcier mais j’aime ce coté « je vois faire un pro ».

Comme pour le montage du rejingot, je vais essayer de vous décrire le mieux possible les étapes.

Pour commencer il faut : 1 sac de Multibat (mélange tout prêt de chaux et de ciment), 1 sac de ciment, 3 sacs de sable à maçonner 0/4 et quelques gravillons de la cour.

Maconnerie1

Première étape : Tomber le mur et bien dégager les fondations. Dans le coin, en tout cas à cet endroit, les maisons sont soutenues par leur ossatures bois et les fondations consistent en des silex tassés et enterrés sur une « certaine » profondeur.

Maconnerie2

Maconnerie3

Seconde étape : Coffrage du bas pour refaire une assise. Au fond, nous mettons un bout de bâche plastique qui garantira que cette assise restera bien au sec. Ensuite nous testons la ferraille que nous allons couler dans le béton (ciment + graviers + eau).

Maconnerie4

Maconnerie5

Maconnerie6

Troisième étape : Couler et mettre en place les premiers rangs. Nous coulons donc l’ensemble de notre béton en prenant dedans la ferraille. Ensuite nous préparons une brouette de MultiBat (Multibat + Sable + Eau) afin de maçonner. Les premières briques sont prises directement dans le béton, le Multibat servira ensuite pour monter tout le reste du mur. Une fois le premier rang calé, on met une couche de Multibat et on met son second rang.

Maconnerie7

Quatrième étape : On commence par poser une brique à chaque bout sur du Multibat, ensuite on fait les niveaux. Nous avons au préalable repéré sur la poutre le nombre de rangs et leur hauteur par rapport au mur d’à coté. Les niveaux se font sur la longueur mais aussi sur la profondeur. Une fois les niveaux fait, à l’aide d’une règle on vérifie l’alignement des brique sur l’avant du mur. On ajuste si besoin. On peut ensuite « remplir » entre les deux briques à niveau. une fois le rang posé, on revérifie les niveaux et l’alignement « facial » des briques.

Maconnerie8

Ce qui nous donne après quelques rang ceci. Tous les 5/6 rangs je fixe dans la poutre deux vis de chaque coté qui seront prises dans le joint. Elle viennent affleurer le dessus des briques avant et arrière du mur.

Maconnerie9

Cinquième étape : Le rejingot. On le fait directement, dans la foulée ce coup-ci. On coffre à l’arrière du mur et on positionne vers l’avant les briques qui vont faire la tablette. On remplit ensuite derrière avec du Multibat et on met le liteau sur les briques une fois posée. On coule alors le rejingot, en enlevant quelques millimètres d’un côté afin que ce dernier soit plan.

Maconnerie10

Astuce de maçon : Afin de ne pas immobiliser le coffrage du rejingot, tout du moins le liteau, on saupoudre du ciment sur le Multibat. On le laisse « mouiller » et ensuite on lisse avec une queue de chat. Une fois lissé, après quelques minutes, on peut enlever le liteau, tout est maintenu par le ciment qui a durci au dessus!

Maconnerie11

Voici donc le résultat du mur une fois fini. Il va maintenant sécher et d’ici 2 ou 3 jours, puis il accueillera la fenêtre.


Préparation du chantier du mur d’entrée La récolte des noix
Préparation du chantier du mur d’entrée
La récolte des noix


Laisser un commentaire

Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013