Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

Blog

The Door

Bon, après avoir cassé le plafond, il fallait fermer l'entrée !!! C'est fait! Toutes les étapes de la fabrication en photo : Et en situation : Prochaine étape, fixer le loquet.


D-Day 1 : Le Plafond de la petite maison

Ce week-end se tenait le premier Destruction Day !! Merci à la team!! L'objectif était donc de tomber le plafond. Donc commencer par arracher le parquet puis "pousser" le plafond pour qu'il tombe et ensuite ramasser les gravats. Toutes les photos à la suite... Cela se passe de commentaires.


Isolation et étanchéité des fenêtres

Après réflexion et pour en avoir discuté avec mon voisin, j'ai renforcé la pose de mes  fenêtres en appliquant, là où mes vis se prennent dans le mur, un petit peu de MAP, une colle à Placo qui une fois sèche devient dure comme du béton. Comme ça c'est sûr, elles ne bougeront pas. Après la pose des fenêtres, il fallait "remplir" l'espace entre ses dernières et le mur. J'ai donc utilisé une mousse de polyuréthane expansive. Il ne me reste qu'à couper l'excédant de mousse au cutter pour finir. Je cherche maintenant comment finaliser l'étanchéité extérieure ne mettant un joint entre mon mur et ma fenêtre. Je pense que ce sera le même joint que celui entre les briques. Il va falloir aussi que j'achète des impostes afin de combler certains vides au dessus des fenêtres car comme nous avons pris des tailles standards nous avons pour certaines quelques centimètres à combler.


Chélidoine… KESEKECE?!!!

Les joies de la campagne c'est aussi découvrir des remèdes dont on ne soupçonnait pas l'existence... La chélidoine (wikipédia est votre ami aussi) est aussi appelée "Herbe aux verrues", c'est ainsi que me l'a présenté mon voisin, c'est ma tante qui m'a donné son nom. Enfin bref, on applique la "sève" jaune sur une verrue et parait-il qu'en quelques jours cette dernière disparait...


Pinto (4)

Bien sûr Pinto super actif pour la pose des fenêtres!!


Pose des fenêtres sur la petite maison

Hier, pose des fenêtres restantes. La pose en mode rapide ne nécessite que de bien vérifier au moment ou l'on sert les vis que l'on est bien à niveau dans tous les sens. J'avais commencé avec des vis de 8 cm mais ces dernières ne prenant pas assez dans la brique, j'en ai racheté de 12 cm et là, c'est parfait cela ne bouge plus!! Les fenêtres déjà en place ont été peintes, il nous manque les baguettes horizontales qui arriveront après les gros des travaux. J'ai posé la porte-fenêtre aussi et utilisé la même technique que pour la pose des fenêtres à l'étage : des pattes en métal vissée dans le mur. N'ayant pas trouvé de véritables pattes de fixations comme la première fois, je me suis rabattu sur ce que j'ai trouvé, en métal, pliable, et vissable. Me reste maintenant à boucher les trous autour des fenêtres afin d'isoler tout ça.


Ballon d’eau chaude 1 – Chauffe eau instantané 0

Donc au final, hier soir une bonne douche bien CHAUDE !! Enfin, le ballon est raccordé et fonctionne parfaitement... Je garde sous le coude le petit chauffe eau instantané qui pourra servir plus tard dans un atelier. C'est fou comme des choses tellement courantes comme l'électricité, l'eau chaude, etc... peuvent cruellement manquer... Enfin là, nous sommes prêt!


Fenêtres, pose « Moderne et rapide » ou l’inverse!

La pose des fenêtres est un gros sujet, en effet chacune pesant un âne mort, ce chantier n'avait pas avancé. Avant les vacances je suis tombé sur un document de chez Lapeyre expliquant la pose des fenêtres et une partie que je n'avais pas vue : la pose rapide et moderne. En gros, le principe consiste à dégonder les ouvrants de  la fenêtre,poser le cadre, le caler avec des cales, ensuite percer et visser... Le document : http://www.lapeyre.fr/conseils/bien-poser/exterieur/fenetres/pdf/pdf-pose-fenetre-bois.pdf Génial sauf que dans l'idée, ouvrir la fenêtre avant de la poser c'est le risque d'avoir quelque chose de travers, qui ne fonctionne pas... Enfin bon, pas grave tentons! Et encore merci Franz!


Pinto (3)

Pinto a reçu de la visite... Tout va bien, il a juste souffert d'une petite chute et donc légèrement "cassé" sa jolie tenue... Je rappelle que la personne que vous voyez ici est en quelque sorte  son "père" !!! Merci encore...


De l’eau courante… en mieux…

Objectif : Avoir une douche ! Alors la douche, on l'a, modèle 1er prix d'une douche tout prête, cela se monte en 3 bonnes heures et il n'y a plus qu'à brancher l'eau chaude et l'eau froide. Ensuite, l'arrivée d'eau, fini le tuyau d'arrosage, j'ai un tube avec son robinet juste derrière le compteur, je pars donc de là. J'élargis un trou existant et hop ça passe dans la petite maison, j'amène ce tuyau jusque dans la grand maison afin de démarrer mon réseau. De là, je tire tout mon réseau en PER, c'est le remplaçant du cuivre, fini les soudures, les découpent, etc... On prends un bout de tuyau on le découpe à la pince, et on sertit au bout un raccord à vis en 15x21 la compression du tuyau sur le pas de vis via une rondelle métallique assure l'étanchéité!! C'est génial et cela coûte deux fois moins cher que du cuivre! Enfin bref, le réseau est fait, je pose mon petit chauffe-eau instantané DAFI, je raccorde en 32A à mon tableau. Je fais mon réseau en PVC d'évacuation, direction un trou à caillasse en attendant la station d'épuration. Tout est en place, donc on tire de l'eau froide : nickel !!! On découvre un ou deux endroits à resserrer mais impec! On tire de l'eau "chaude" et  là miracle, nous avons de l'eau... tiède... et les plombs sautent... Bref après plusieurs essais le résultat est là : les chauffe-eaux instantanés ne fonctionnent bien qu'avec une eau à  la base "froide" et non glacée comme chez nous... donc le chauffe-eau finira en bout de réseau dans l'atelier pour chauffer un lave-main!! Heureusement il y avait un ballon dans la maison que j'avais démonté... donc remplacement du DAFI par un ballon CAROLEC 100L traditionnel. un GRAND merci à Franz qui passait par là! Montage du chauffe-eau à coté de la douche donc, là où je l'avais trouvé. Aujourd'hui je raccorde tout ça en eau!


Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013