Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

Traitement de l’eau

Week-end tranquille…

Le tas de "plastiques" est parti à la déchèterie. Le bois brûle petit à petit, restera les gravas. La douche solaire fonctionne, reste à l'installer pour l'été, avec rideau de douche, etc... Le maçon devait avoir fini; c'était une blague... Il lui reste encore l'enduit, finir les murs intérieurs, la clôture béton du fond du terrain... Allez on y croit... Je n'ai toujours pas de nouvelle du SPANC à qui j'ai demandé quelles étaient les mesures et normes en France pour qualifier un assainissement de "aux normes". Devant un tel manque de répondant et de bon sens il semblerait, que l'option mini station d'épuration l'emporte. Je vais donc commencer à me documenter sur les modèles du marché aux normes européennes.


Assainissement…

Bon donc histoire d'anticiper un peu, je me penche sur la question : Comment vais-je traiter les eaux usées dans cette maison et du coup, pourquoi, quitte à creuser un trou ne pas étudier les solutions de récupération d'eaux de pluies... Les eaux usées : On distingue deux types d'eaux usées, celles des wc et celles des vaisselles, douches, etc... Il y a quelques années on installait, à titre d'assainissement personnel, une fosse sceptique et un bac de dégraissage, ensuite tout ceci passait dans un épandage et était redistribué dans le sol. De nos jours, deux solution existent, la fosse toutes eaux qui reçoit toutes les eaux de la maison et la micro ou mini station d'épuration. La fosse toute eaux est un système de pré-traitement des eaux, il faut donc lui adjoindre un épandage. C'est le système connu et utilisé actuellement partout où il n'y a pas de tout à l'égout. Donc en gros ça donne ça : La micro station d'épuration fait réver : une grosse boiboite entérrée et pas besoin d'épandage, tout le traitement se fait dans la station... Enfin ça c'est ce que disent les vendeurs car en réalité ce système est considéré exactement comme une une fosse toutes-eaux par les institutions et nécessite pour une installation, une dérogation et un épandage... Donc le bilan, nous allons faire installer une fosse toutes-eaux, car c'est le seul système actuellement validé par les syndicats des eaux. D'aprés des forums et des revendeurs, les micros station d'épuration sont en cours de "norme NF" et donc pourront s'installer sans épandage, mais pas avant juillet 2010. Nous pourrions bien sur installer à l'arrache une station mais bon, d'aprés les syndicats des eaux le système ne délivre, en sortie, sans épandage, qu'une eau "dépolluée" à 85% environ, contre 97% avec la fosse et son épandage. Et il n'est pas question de se mettre mal avec la commune ^^ Le petit détail est qu'une installation de fosse toutes-eaux coûte environ 5000 euros avec l'epandage etc... et qu'une station d'épuration coûte elle seule 4200 euros HT, à quoi on ajoute l'installation, mais aussi, si l'on veut etre réglo, un épandage... Les eaux de pluies : l'objectif est de mettre en place un sytème qui récupère les eaux de pluies (de toit) pour s'en servir ensuite pour arroser, laver la voiture, etc... Actuellement les systèmes les plus "gros" permettent même d'utiliser l'eau de pluie pour les chasses d'eau des wc. Donc le principe c'est encore une cuve enterrée dans le sol qui récupère les eaux provenant des gouttières, avec en amont un filtre, ensuite un  "traitement" puis une pompe qui renvoie tout ça clean vers la surface... Toutes les solutions et le principe : http://www.leroymerlin.fr/mpng2-front/pre?zone=zonecatalogue&idLSPub=1084897009 Et donc là, quand on se renseigne sur les solutions "complètes", on se rend compte qu'aider la planète, ça coûte une fortune!!! Donc dans notre cas, compte-tenu des travaux de gros oeuvres, nous nous contenterons d'acheter une cuve exterieure, avec son petit filtrage, et ça ira trés bien pour arroser et laver la voiture.


Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013