Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

cave

Le terrain… terrassé !

On y est enfin!!! Nico un terrassier du coin est venu hier pour commencer la mise en place de l'assainissement. Ils ont viré les tas de gravats, mis tout ça à plat afin qu'une fois la micro station d'implantée nous n'ayons plus qu'à mettre une dizaine de centimètres de terre végétale. Et donc... la piscine !! Enfin non la cave... En fait nous avons fait ouvrir la cave afin de vérifier la présence d'un puit. Nous ne l'avons pas trouvé pour le moment (d'ailleurs si M. Fauxvaux vous me lisez, passez nous voir j'ai des questions à vous poser) mais nous avons tout de même décidé de dégager l'ensemble de la cave. En effet les fondations sont là et il serait dommage de ne pas en profiter pour recouvrir l'ensemble afin d'y aménager deux "rangements" qui seraient donc situés sous la future terrasse. Enfin à étudier...


Petit point sur les tas !

Des nouvelles fraiches, nous venons de rentrer... Je vous invite à aller voir le tas pris en photo dans le billet "Des bras..." puis de regarder celles-ci :  ça c'était le vendredi en milieu d'aprés-midi...  et ça le samedi en fin d'aprés-midi... Plus de tas !! Bon bien sûr, les autres tas ont grossis mais bon on a plus qu'à passer à l'étape, feu de joie, évacuation des gravats et des plastiques & métaux. Sinon nous pensons avoir trouvé la première marche de la cave, donc il va falloir que l'on cherche des solution d'accès de type trappe dans le sol ^^


Nous avons presque l’eau…

Des nouvelles fraiches, nous venons de rentrer. Du soleil cet aprés-midi, l'employé communal qui passe pour nous remettre de l'eau et bien sur pas moyen, ça fuit de partout mais bon, on s'y attendait.   Alors, il paraitrait que nous avons une cave qui anciennement était voutée, juste devant la petite maison de gauche, donc à creuser ^^ En effet, elle a été remblayée car la voute ce serait écroulée... A voir donc, si on essaye de la réhabiliter ou non. Sinon les cheminée sont à rejointer, chose que je vais donc apprendre à faire avec notre maçon. L'une des deux doit même être descendue d'un mètre puis remontée droite. Bon sinon comme promis dans le précédent Post, voici les photos de "l'atelier" vidé et du bois que nous avons rentré samedi. Manque plus que le ramonage de la cheminée et nous pourrons chauffer une pièce.


Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013