Ma ruine...

ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe

charpente

Le grenier

Donc après le dessous, voici le dessus... Un grand grenier qui va accueillir par la suite la VMC, le chauffe-eau de la petite salle de bain, et en attendant nous permettra de stocker notre bordel. Il ne restera plus qu'à doubler le mur du fond avec le Siporex qui attend sagement en bas. L'antenne, bien orientée maintenant, nous permet de recevoir l'ensemble des chaines de la TNT.


Du frigo… au grenier

Aprés le week end déblayage du frigo, nous nous sommes attaqués, Sandrine et moi, au grenier. En effet, maintenant que le toit est refait et qu'il n'y a plus aucune infiltration, il fallait mettre tout au propre pour pouvoir transformer ce dernier en dortoir d'été (avis aux amateurs).      Il va y avoir quelques trous à reboucher ^^  


Toi, toi mon toit…

Voilà, ca avance... Nous avons maintenant un toit!    Bon, pour rentrer un peu dans les détails, nous avons l'ensemble de la partie refaite qui a il y a trés longtemps "vrillé" donc la pente du toit coté jardin n'est trés "droite" et alignée. Le charme des vieilles maisons.     Sinon comme il s'agit de deux batiments distincts, seule la facade coté rue est commune, nous aurons pour des raisons pratiques une différence de niveau entre les planchers. Ainsi pour se rendre dans la nouvelle partie  de la maison il faudra monter quelques marches, et il en résulte que nous ne pourront pas aménager le grenier sous la partie refaite. En même temps, nous n'en avions pas l'intention...     Nous attendons maitnenant le maçon qui est coincé sur un autre chantier... Donc bientôt des murs!!


Début des travaux

Voilà, on y est, la maison ne va plus ressembler à une ruine ^^ Du coup, première nuit dans notre maison !! Donc là, étape achat des fenêtres à prévoir, en gros nous sommes bloqués car ils faut que les artisans finissent pour que nous puissions enchainer. En effet, nous sommes "installés" dans la partie gauche de la maison et nous attendons maintenant que la petite maison soit finie pour pouvoir attaquer le plafond de cette dernière.  ] En détail :      Et tout ç avec du bois bien costaud :


Ma ruine... ou : La rénovation d'une maison en forêt d'othe
Saunier ©2013